Déclarations fiscales et sociales 2020 : Modification des dates "butoir"

 

Nous rappelons à tous les jeunes médecins généralistes soumis.es à une déclaration 2035 que pour cause de pandémie CoViD-19, les dates "butoir" de déclarations fiscales et sociales sont repoussées au 30 juin 2020.

Pour en savoir plus : 

CoViD-19 : Message aux Jeunes MG (semaine#12)

 

Bonjour,

 

Double actualité ce mardi 02 juin 2020 : début de la phase 2 de sortie du confinement et début du stage d’été pour les internes de Médecine Générale.

 

Après un heptamestre cet hiver, lié à la pandémie CoViD-19, les internes expérimentent un pentamestre cet été ! Le SNJMG a constitué un Port folio Twitter pour l’occasion.

 

En rapport avec ces chamboulements, le SNJMG signale que le ministère de la Santé a publié le 26 mai 2020 une mise à jour de la FAQ officielle pour les étudiants et internes de médecine.

 

Concernant les éventuels problèmes sur la feuille de paye des IMG, nous vous invitons, si c’est votre cas, à vous manifester au plus vite auprès de notre secrétaire : plus vite nous interviendrons, mieux nous serons en mesure de faire entendre vos droits !

 

De même, que vous soyez IMG, remplaçant-e ou installé-e, si vous rencontrez des problèmes dans la prise en charge d’un arrêt de travail pour cause de CoViD-19, ou si vous êtes remplaçant-e et que vous connaissez des problèmes de revenus suite à l’annulation de remplacements, là encore, ne tardez à vous manifester auprès de notre secrétaire !

 

Cette semaine, c’est aussi le passage à la phase 2 de sortie du confinement. Le SNJMG a tenu à rappeler sa ligne de conduite : solidarité et responsabilité entre jeunes médecins généralistes et avec toute la population.

 

C’est ainsi que le SNJMG actualise un mini site d’information grand public sur les gestes barrières et les conditions du dé confinement. Ce mini site grand public est librement accessible sur cette page.

 

De plus, le SNJMG a publié sur son site Internet, à destination des IMG en stage ambulatoire, des remplaçant-e-s et des installé-e-s, une fiche pratique concernant la consultation complexe de déconfinement. Attention, cette consultation qui s’adresse à des patients particuliers en Médecine Générale ne peut se faire que durant ce mois de Juin 2020 !

 

Un dernier rappel pour conclure : si vous appréciez notre gestion de ce moment particulier, venez nous rejoindre pour nous aider à faire encore mieux mais si vous avez des critiques à nous adresser, venez également nous rejoindre pour vous faire entendre (rappel : le SNJMG est un syndicat démocratique où chaque voix compte). Dans les deux cas, merci de contacter notre secrétaire !

 

A bientôt…

Restons solidaires et responsables !

Le SNJMG

ECN 2020 : Inscription et participation aux épreuves

Voici le premier billet d'info de notre dossier sur les ECN2020 : il est consacré à l'inscription et à la participation aux epreuves.
 
NB : Le SNJMG assure une hotline à destination des futur-e-s IMG mais aussi de tous les autres (sait on jamais !), de la tenue des épreuves jusqu'à la fin des procédures d'affectation. Pour y participer, merci de vous manifester auprès de notre secrétariat en précisant votre numero de téléphone portable !
 
 

RAPPELS HISTORIQUES ET TEXTES REGLEMENTAIRES :

 

De 2004 à 2015, les ECN étaient organisées à l'échelon inter régional : les épreuves se déroulaient sur 3 jours de façon manuscrite dans des halls de parcs d'exposition loués pour l'occasion. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Première épreuve officiellement terminée pour Doriane :-) #ECN 2014 #médecine

Une publication partagée par Damien Lorand (@designbydalo) le

 

L'organisation était lourde tant du coté des organisateurs que des étudiants (beaucoup devaient notamment louer une chambre d'hotel pour aller passer les ECN dans une ville qui n'était pas la leur) mais toutes les éditions se sont plus ou moins bien passées... à l'exception de la session 2011 qui cumula les déboires :

 

 

Depuis 2016, les étudiants composent toujours sur 3 jours mais sur tablettes informatiques et dans pratiquement chacune de leur faculté de médecine.

La première édition était redoutée en raison des bugs recurrents survenus lors des epreuves blanches de préparation mais, au final, elle ne présenta presque pas de problème :

 

En fait, les problèmes surviendront l'année suivante, en 2017 :

 

En 2018, il n'y eu pas de bugs mais des sujets tordus :

 

Quant à 2019...

 

 

Textes réglementaires :

 

  • Directive 2005/36/CE du Parlement Européen et du Conseil du 7 septembre 2005 relative à la reconnaissance des qualifications professionnelles
  • Décret n°99-930 du 10 novembre 1999 relatif au statut des internes
  • Arrêté du 22 septembre 2004 portant détermination des interrégions et subdivision de l'internat
  • Arrêté du 24 février 2005 modifié relatif à l’organisation des épreuves classantes nationales anonymes donnant accès au troisième cycle des études médicales
  • Arrêté du 5 janvier 2007 fixant les conditions dans lesquelles sont appréciées les équivalences des titres ou diplômes présentés par les étudiants européens susceptibles d’accéder au troisième cycle des études médicales
  • Décret n° 2010-735 du 29 juin 2010 relatif au contrat d’engagement de service public durant les études médicales
  • Arrêté du 4 février 2011 relatif à l’agrément, à l’organisation, au déroulement et à la validation des stages des étudiants en troisième cycle des études médicales
  • Arrêté du 12 mars 2012 relatif à la commission de dérogation prévue au 2° de l’article 7 du décret n° 2004-67 du 16 janvier 2004 modifié (maintenant article R632-10 du code de l’éducation) relatif à l’organisation du troisième cycle des études médicales
  • Arrêté du 13 novembre 2015 fixant la liste des diplômes d’études spécialisées de médecine
  • Décret n° 2016-1597 du 25 novembre 2016 relatif à l’organisation du troisième cycle des études de médecine et modifiant le code de l’éducation
  • Arrêté du 31 janvier 2017 portant ouverture au titre de l’année universitaire 2017-2018 des épreuves classantes nationales anonymes donnant accès au troisième cycle des études médical
  • Arrêté du 14 février 2017 fixant la liste des centres d’épreuves pour les épreuves classantes nationales et le concours spécial d’internat à titre européen donnant accès au troisième cycle des études médicales au titre de l’année universitaire 2017-2018

  • Arrêté du 15 mars 2017 portant nomination des membres du jury des épreuves classantes nationales anonymes et du concours d’internat de médecine à titre européen pour les médecins français, andorrans, suisses ou ressortissants de l’un des Etats membres de l’Union européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen donnant accès au troisième cycle des études médicales organisées au titre de l’année universitaire 2017-2018

  • Arrêté du 12 avril 2017 portant organisation du troisième cycle des études de médecine
  • Arrêté du 21 avril 2017 relatif aux connaissances, aux compétences et aux maquettes de formation des diplômes d’études spécialisées et fixant la liste de ces diplômes et des options et formations spécialisées transversales du troisième cycle des études de médecine
  • Arrêté du 13 juin 2017 modifiant l’arrêté du 12 mars 2012 modifié relatif à la commission de dérogation prévue au 2° de l’article 7 du décret n° 2004-67 du 16 janvier 2004 modifié relatif à l’organisation du troisième cycle des études médicales
  • Arrêté du 18 septembre 2017 portant détermination des régions et subdivisions du troisième cycle des études de médecine et du diplôme d’études spécialisées de biologie médicales
  • Arrêté du 13 décembre 2018 portant ouverture des épreuves classantes nationales anonymes donnant accès au troisième cycle des études médicales, au titre de l'année universitaire 2019-2020.
  • Arrêté du 5 février 2019 fixant la liste des centres d'épreuves pour les épreuves classantes nationales et le concours spécial d'internat à titre européen donnant accès au troisième cycle des études médicales au titre de l'année universitaire 2019-2020

 

Résultats :

 

Classement 2019 / Affectations 2019

Classement 2018 / Affectations 2018

Classement 2017 / Affectations 2017

Classement 2016 / Affectations 2016

Classement 2015 / Affectations 2015

Classement 2014 / Affectations 2014

Classement 2013 / Affectations 2013

Classement 2012 / Affectations 2012

Classement 2011 / Affectations 2011

Classement 2010 / Affectations 2010

Classement 2009 / Affectations 2009

Classement 2008 / Affectations 2008

Classement 2007 / Affectations 2007

Classement 2006 / Affectations 2006

Classement 2005 / Affectations 2005

Classement 2004 / Affectations 2004

 

CALENDRIER 2020 :

 

- L'inscription 

Afin de participer aux épreuves, chaque étudiant doit finaliser son inscription en se connectant à l’application Celine entre le le 3 juin 2020 et le 29 juin 2020 à l’adresse en lien afin de renseigner son adresse électronique, choisir le mot de passe qui lui sera demandé pour passer les épreuves et imprimer sa convocation.

Pour en savoir plus : Mode d’emploi

 

- Les épreuves

Les épreuves débutent le lundi 6 juillet 2020 suivant le calendrier ci-dessous

Démarrage technique : Lundi matin 11 heures, obligatoire pour tous les étudiants (il permet à chaque candidat à se connecter au réseau pour valider ses identifiant et mot de passe, à prendre en main la tablette pour ceux qui ne sont pas familiarisés avec cet outil)1ère épreuve (DCP 1 à 6) Lundi après-midi 15-18 heures
2e épreuve (QI) Mardi matin 9-12 heures
3e épreuve (DCP 7 à 12) Mardi après-midi 15-18 heures
4e épreuve (LCA) Mercredi matin 9-12 heures
5e épreuve (DCP 13 à 18) Mercredi après-midi 15-18 heures

Épreuves de secours (si besoin) : jeudi et/ou Vendredi

 

Les candidats composeront dans leur UFR ou à proximité immédiate dans des salles labellisées "ECNi".

Les candidats européens composeront (sous réserve de confirmation) dans les centres de Caen, Lille 1, Lille 2, Lyon-Sud, Nice, Rennes, Strasbourg et Paris UVSQ. Ils recevront un mail confirmant leur inscription et indiquant leur centre d’épreuves.

 

Les candidats doivent se présenter à l'examen muni d'une pièce d'identité et de leur convocation (à défaut de carte d'identité, passeport ou permis de conduire sont des pièces justificatives d’identité officielles).

 

Tutoriel de familiarisation avec l'environnement de composition : 

 

Documents d'infos du CNG : Mémento candidats (2020)

 

NB : Les étudiants peuvent demander copie de leurs épreuves. La procédure est totalement dématérialisée. Cette demande doit être envoyée à l’adresse suivante : cng-ecni-candidats@sante.gouv.fr. Le fichier de chaque épreuve au format "pdf" sera ensuite accessible sur leur compte CELINE.

 

- Le classement 

Il est publié publié sur le site du CNG et sur sa page Facebook le 16 juillet 2020 vers 18h.

 

 

NB : Contact officiel :

Gestionnaire du concours : Sandrine Delouvée

Courriel : Sandrine Delouvée

Attention ! : Le domaine yahoo (yahoo.fr, yahoo.com ...) rejette les messages du CNG. Assurez-vous d'écrire un mail en utilisant un autre domaine (gmail, hotmail ...)

Tél : 01 77 35 62 95

Adresse postale :
Centre national de gestion
Bureau des concours médicaux- ECN 
21B, rue Leblanc 
75737 Paris Cedex 15

Dossier ECN 2020

 
Notre dossier sur les ECN2020 associe selections de messages sur les réseaux sociaux (Fils twitter notamment) et billets d'information combinant communications institutionnelles (Journal Officiel, ministère de la Santé, Centre National de Gestion, ARS et facultés de médecine) et informations pratiques du SNJMG.
 
Il se complete d'un guide d'accueil du futur interne et d'une présentation de la discipline : Médecine Générale.
 
Cette année, le SNJMG a voulu organiser tout un accompagnement des externes à l'occasion et après les ECN. Outre des billets d'info sur les épreuves, les résultats et les choix d'affectation ainsi que les fils Twitter suivant le parcours des étudiants, le SNJMG met en place une hotline sur Internet entre la sortie des épreuves et la rentrée en internat (pour y participer, merci d'utiliser le formulaire ci dessous). Et en septembre 2020, nous organiserons notre traditionnelle réunion d'accueil des nouveaux IMG à Paris, dans les locaux de la revue Prescrire. 
 
 
NB : Tout ceci est évolutif et se compléte en fonction des informations recueillies entre juin et octobre 2020 (tenue des épreuves, classement ECN, ordre de passage aux choix, rentrée des internes...), de la mise en place de nos propres événements ou de ceux auxquels nous participerons et de l'évolution de la réglementation de l'Internat de Médecine Générale. Le sommaire ci dessous se complétera donc jour après jour : vous pourrez vous en informer en consultant régulièrement cette page ou en vous inscrivant sur notre hotline via le formulaire ci dessous (modalité spécialement concue pour les externes s'intéressant, que leur choix soit fait ou non, à la Médecine Générale et son internat).
 
Attention ! N'oubliez pas de faire la validation finale de votre inscription sur le formulaire pour que nous puissions vous intégrer dans la hotline : Sans cette validation finale, nous ne pourrons pas disposer de vos coordonnées pour vous y intégrer !
 
 
 
 
powered by Typeform
 

Internat : Début du stage d'été 2020

Le SNJMG souhaite un bon stage d'été (raccourci) aux internes de Médecine Générale !

Il reste bien sûr à leur disposition en cas de difficulté ou pour répondre à toute demande de renseignement ;-)

NB : le ministère de la Santé a publié le 26 mai 2020 une mise à jour de la FAQ officielle pour les étudiants et internes de médecine.

Après comme pendant le confinement, le Syndicat des Jeunes Médecins Généralistes privilégie la solidarité à la surveillance

 

Alors que la pandémie poursuit sa décrue en France comme en Europe, notre pays entame la 2e phase de sortie du confinement : désormais, finie la limitation essentiellement administrative des 100 km pour les déplacements personnels et fini l’entassement de personnes dans les lieux publics faute d’accès aux parcs et jardins !

Quelque soit la phase de la pandémie, le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) maintient la ligne suivie depuis 4 mois et demi (début de l’extension de la maladie en Chine) et singulièrement depuis 3 mois (passage au stade 2 en France) : informer plutôt que communiquer, protéger plutôt que contraindre et accompagner plutôt que contrôler.

Ainsi, le SNJMG a d'abord mis en place un service d'informations médicales et professionnelles pour (jeunes) Médecins Généralistes (Nb : ce mini site professionnel est librement accessible sur cette page) et dénoncé les propos et actes racistes anti asiatiques.

Quand le gouvernement a été contraint de recourir à des mesures drastiques, le SNJMG ne s'est pas associé au recours en Conseil d'Etat des organisations de jeunes médecins (recours soutenu par l’Ordre des Médecins) demandant un confinement total mais il a proposé directement au ministère de la Santé un ensemble de propositions concrètes, médicales et sociales, privilégiant la solidarité (cf : communiqué du 13 mars 2020 et communiqué du 23 mars 2020).

Par la suite, à l'instar des organisations de défense des libertés et des droits de l'homme (comme la CNCDH, la LDH, Amnesty France…), le SNJMG s'est mobilisé contre toute atteinte non motivée et/ou non proportionnelle aux droits fondamentaux dans le cadre de l'Etat d'urgence sanitaire.

Alors qu'aujourd'hui même le gouvernement met à disposition l'application stopcovid, le SNJMG, sur les bases d'une analyse commune avec la Quadrature du Net, réaffirme son opposition à cet outil et demande aux (jeunes) médecins généralistes d'informer leurs patient.es du manque d'intérêt pratique et du danger symbolique de l'utiliser.

En revanche, le SNJMG propose un mini site d’information grand public, libre d'accès, sur les gestes barrières et les conditions pratiques du dé confinement (NB : ce mini site grand public est librement accessible sur cette page) et incite les (jeunes) médecins généralistes à le proposer à leurs patient.es.

Ensemble, nous pouvons maitriser la pandémie sans recourir à la surveillance de masse ni aux contrôles policiers.

CoViD-19 : Message aux Jeunes MG (semaine#11)

 

Bonjour

Le premier ministre l’a annoncé ce jeudi 28 mai 2020, la France va passer à la phase 2 du dé confinement le 02 juin 2020.

Le SNJMG maintient la ligne suivie depuis 4 mois (début de l’extension de la maladie en Chine) et singulièrement depuis 2 mois (mise en place de mesures drastiques en France) : informer plutôt que communiquer, protéger plutôt que contraindre et accompagner plutôt que surveiller.

Aussi, et en accord avec notre prise de position commune avec la Quadrature du Net, le SNJMG a réaffirmé son opposition à l’application StopCovid.

En revanche, le SNJMG a publié un mini site d’information grand public sur les gestes barrières et les conditions du dé confinement. Ce mini site grand public est librement accessible sur cette page.

Ce mini site s’adresse à tout le monde : (jeunes) médecins généralistes, patients victimes de la pandémie et l’ensemble de la population. Il vient en complément de notre mini site d’information professionnelles pour (jeunes) MG : ce mini site professionnel est librement accessible sur cette page.

Toujours coté informations, les bulletins de paie de Mai 2020 des IMG doivent faire apparaître la prime exceptionnelle CoViD-19 (cf : le texte réglementaire). Mais, des IMG signalent certains problèmes :

  • Prime exceptionnelle absente ou amputée (même chose pour la prime des IMG de Paris ayant dû modifier leur choix de stage hospitalier en Octobre 2019),
  • Erreurs dans le salaire de base (confusion sur le nombre de semestre effectué) ou dans le décompte des gardes effectuées.

Si vous êtes dans ce cas, signalez vous rapidement auprès de notre secrétaire !

De même, si vous rencontrez des problèmes dans la prise en charge d’un arrêt de travail pour cause de CoViD-19, quel que soit votre statut (IMG, remplaçant-e-s, installé-e-s), ou si vous êtes remplaçant-e-s et que vous connaissez des problèmes de revenus suite à l’annulation de remplacements, signalez vous rapidement auprès de notre secrétaire !

Nous profitons d’ailleurs de ce message pour signaler aux remplaçant-e-s et aux installé-e-s qu’ils/elles ont jusqu’au 31 mai 2020 pour autoriser la CARMF à reprendre ses prélèvements de cotisation dès juin 2020 (les mensualités non perçues depuis Avril étant étalées jusqu’en décembre 2020) et non dès juillet 2020 (les mensualités non perçues depuis Avril étant étalées, dans ce cas, jusqu’en mars 2021). Pour ce faire, il suffit de se connecter via www.carmf.fr à son compte eCarmf, rubrique « Votre compte ».

Une dernière chose pour aujourd’hui, si vous appréciez notre gestion de ce moment particulier, venez nous rejoindre pour nous aider à faire encore mieux mais si vous avez des critiques à nous adresser, venez également nous rejoindre pour vous faire entendre (rappel : le SNJMG est un syndicat démocratique où chaque voix compte). Dans les deux cas, merci de contacter notre secrétaire !

A bientôt…

Restons solidaires et responsables !

Le SNJMG

 

 

Application Stopcovid : le syndicat des Jeunes Médecins Généralistes réaffirme son opposition

 

Début avril 2020, après avoir dit quelques jours plus tôt qu’un tel outil n’était pas dans la culture de notre pays, le gouvernement annonçait la mise en route d’un projet d’application de traçage dans le cadre de la pandémie CoViD-19 (1).

Aussitôt alléchées et/ou incitées par le gouvernement, toutes les entreprises technologiques françaises se sont rapidement mobilisées sur ce projet, de la plus récente start-up du numérique aux plus grosses industries de télécommunications ou de l’armement.

Face à ce rouleau compresseur industriel, le milieu médical a fait preuve d’apathie. D’une part, l’Académie de médecine (2) puis l’Ordre des médecins (3) ont donné un avis favorable, sous conditions, à l’utilisation de smartphones pour le suivi du déconfinement et le traçage des patients. D’autre part, les syndicats médicaux, à l’exception notable du Syndicat de la Médecine Générale (SMG), sont restés soit discrets soit indifférents.

C’est dans ce contexte que le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) a pris ouvertement position contre l’application stopcovid en publiant un communiqué de presse avec la Quadrature du Net, démontrant la balance bénéfices/risques défavorable de cet outil (4).

Devant l’opposition de plusieurs parlementaires et de la quasi unanimité des organisations de défense des libertés et des droits de l’homme et devant les difficultés techniques empêchant de disposer de cet outil pour le début de sortie de confinement le 11 mai 2020, le Premier Ministre prenait la décision le 28 avril 2020 de reporter le débat parlementaire sur l’utilisation de l’application.

Hier soir, le Premier Ministre a fait savoir que l’application était opérationnelle et ce matin, la CNIL a donné son accord à son utilisation : le débat parlementaire est prévu pour demain.

Or en 1 mois, si des difficultés techniques ont pu être surmontées, l’intérêt du recours à un tel outil a singulièrement décru.

En effet, il est désormais clairement établi que le recours à une telle application s’est soldée par un échec à Singapour : l’application, peu utilisée, a eu peu d’effet dans la maitrise de la première vague de la maladie et s’est avérée sans aucune utilité pour faire face à la deuxième vague… au point de se voir remplacée par un nouvel outil obligatoire et ouvertement attentatoire aux libertés fondamentales (5). Par ailleurs, dans le pays , l’Islande, où cet outil a connu le plus grand succès d’utilisation (environ 40% de la population a téléchargé l’application), il n’a eu que peu (voire pas) d’intérêt dans la maitrise de la pandémie (6)…

Le SNJMG rappelle donc les deux faits importants suivants :

  • Stopcovid représente un réel risque d’atteinte aux libertés fondamentales
  • Aucun outil du type de stopcovid n’a scientifiquement démontré un véritable intérêt dans la maitrise de la pandémie

Pour ces deux raisons, le SNJMG réaffirme ce jour son opposition à l’application stopcovid et demande, conformément aux recommandations de la CNIL dans son premier avis d’Avril 2020, que le recours à cette application ne soit pas proposé au Parlement en l’absence d’intérêt démontré.

 

Contact Presse : Benoit Blaes – presidence@snjmg.org – 07.61.99.39.22

 

  1.  : https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/coronavirus-le-gouvernement-prepare-une-application-mobile-pour-enrayer-lepidemie-1190749
  2.  : http://www.academie-medecine.fr/communique-de-lacademie-nationale-de-medecine-lutilisation-de-smartphones-pour-le-suivi-du-deconfinement-du-covid-19-en-france/
  3.  : https://www.conseil-national.medecin.fr/publications/communiques-presse/enjeux-tracage-numerique
  4.  : https://t.co/TzC9DaA25y?amp=1
  5.  : https://www.letemps.ch/economie/singapour-tracage-app-degenere-surveillance-masse?utm_source=twitter&utm_medium=share&utm_campaign=article
  6.  : https://www.technologyreview.com/2020/05/11/1001541/iceland-rakning-c19-covid-contact-tracing/