Octobre rose et depistage du cancer du sein : débats scientifiques, débats éthiques

Mis à jour le Lundi, 20 novembre 2017 :
 
Le SNJMG est particulierement attentif aux grands sujets de santé publique, notamment quand s'y greffent des conflits d'interet (ex : gestion de la grippe A, affaire du Mediator et campagnes de vaccination contre la grippe saisonniere).
Le syndicat suit ainsi depuis plusieurs années l'action de militants et d'organisations pronant l'indépendance médicale au sujet de la campagne "Octobre Rose" et du depistage du cancer du sein par mammographie.
Au délà de la reprise de leur action par ses moyens de communication, le SNJMG s'est étonné de la non remise en question du depistage du cancer du sein par mammographie lors de l'annonce du dernier plan cancer en février 2014 et a critiqué sa présence dans les items de la ROSP.
Le 3 octobre 2016, le Comité d’Orientation de la "Concertation citoyenne et scientifique" lancée par la Ministre de la santé Marisol Touraine afin d'éclairer le public et les médecins sur les enjeux de ce dépistage, a publié son rapport : Il suggère un arrêt ou au moins de profondes modifications du dépistage mammographique organisé.
Depuis la publication de ce rapport, le SNJMG fait le point sur ces débats :
 

-------------

Lettre d'info du SNJMG #172