#ECNi2019 : Simulation CELINE

Le 1er aout 2019, a débuté la phase de simulation officielle "CELINE".

Le SNJMG a publié un billet d'information pratique sur cette avant derniere phase des #ECNi2019 et un fil twitter dédié :

Le SNJMG poursuit son accompagnement de tou-te-s les étudiant-e-s potentiellement intéressé-e-s ou déjà motivé-e-s par la Médecine Générale :

- Fin Juin, nous avons publié un mini dossier sur la Médecine Générale et nous avons participé à un live chat organisé par Medshake à l'occasion de la publication du classement des ECN.

- Courant Juillet, nous avons travaillé à mettre à jour nos présentations de subdivisions d'internat. Tenant compte des remarques qui nous avaient été adressées, nous en avons profité pour revoir complètement (et enrichir) la présentation de certaines d'entre elles : Paris, Tours, Poitiers, Limoges, Bordeaux, Antilles+Guyane et Océan indien (NB : vous trouverez la liste de toutes nos présentations dans notre dossier consacré aux ECN 2019).

- Et depuis début Juillet, nous animons un forum d'échange sur la Médecine Générale et son internat sur une fonctionnalité internet libre et gratuite (framateam). Les échanges sur ce forum sont organisés selon des modalités permettant d'interpeler tous les autres participants ou l'un-e d'entre eux/elles, soit de façon publique soit de façon privée. Ils sont ouverts à tous les externes : ceux qui veulent opter pour la Médecine Générale comme ceux qui sont éventuellement interessés par la Médecine Générale. Pour y participer et être informé de la publication du guide d'accueil du futur interne et des rendez vous qui vont s'égréner jusqu'à l'internat, merci de vous inscrire sur le formulaire ci dessous :

 

 

Nous espérons que toutes nos actions sauront répondre à vos attentes.

N'hésitez pas à nous faire part de celles ci : que ce soit sur le forum d'échange, sur nos comptes sociaux ou auprès de notre secrétariat !

 

ECN 2019 : Phase de simulation officielle

Ce billet d'information fait partie de notre dossier consacré aux #ECN2019.
 
 
 
1) PHASE DE SIMULATION : "CELINE"

 

Après la publication du classement des ECN le 26 juin 2019 sur le site du CNG et de l'arrêté fixant les postes d'internes le 21 juillet 2019 au Journal Officiel, une phase de simulation "officieuse" des vœux d’affectation a s'est tenue entre le 22  et le 31 juillet 2019. Cette phase a permis d’éclairer les étudiants qui veulaient solliciter une dérogation (demande d’autorisation à ne pas participer à la procédure nationale de choix post-ECN). 

 

La procédure officielle de simulation du choix de postes débute ce 1er août 2019 et tient compte des dérogations accordées. Il s'agit toujours d'une phase de simulation : les choix faits ne sont pas définitifs mais cette simulation (à la différence de la simulation "officieuse") servira à l'affectation d'office de l'étudiant si celui ci ne valide pas son choix lors de l'amphi de garnison virtuel.

 

Le résultat de ces simulations peut être suivi sur le listing de Celine.

 

Attention, même si, comme cette année, le nombre de simulations est important, il ne faut pas s'arrêter au premier résultat donné par CELINE ! C'était valable pour la phase de simulation "officieuse" mais ca le reste longtemps pour la phase de simulation officielle :

 

 

2) PHASE DE CHOIX OFFICIEL ET DEFINITIF : "AMPHI DE GARNISON VIRTUEL"
 
Rappel historique :

De 2004 à 2010, les choix de postes, appelés "Amphithéatre de garnison", s'effectuaient à Lognes (Ile de France) pendant le mois de septembre sur le principe d'une présence physique des éudiants qui donnaient leurs choix à tour de rôle suivant le classement des ECN (NB : cet amphitéatre de garnison "présentiel" était précédé d'une phase de pré choix sur Internet). 

 
Depuis 2011, l'amphithéatre de garnison est totalement "virtuel" et se déroule, tout comme la simulation (pré choix), sur Internet.
En 2019, cette procédure de choix se déroule sur le site d'application CELINE du 3 septembre à 8h30 et jusqu’au 24 septembre inclus avec des tranches de passage établies par rang de classement. Ces tranches de passage tiennent compte des difficultés de choix prévisibles : Tranches de passage 2019
Pour info : 
Chaque jour, le choix dure jusqu'à ce que le dernier de la tranche ait choisi et les tranches journalières sont déterminées pour un dernier choix théorique aux alentours de 16h (en pratique, ca peut se finir quelques heures plus tard).
Le CNG donne aux étudiants des estimations de l'heure de passage. Si un étudiant n'est pas connecté quand arrive son tour de choisir, le CNG l'appelle jusqu'à ce que l'étudiant réponde.

Un mode d’emploi de l’application Céline relative à la procédure de choix de postes est consultable et téléchargeable en cliquant sur le lien suivant : Mode d’emploi.

Le CNG a également publié un tutoriel video consultable en cliquant ici.

Une ligne d’assistance téléphonique (hotline) est disponible au numéro suivant : 01.77.35.61.80

A titre indicatif, les étudiants peuvent consulter les rangs limites des années précédentes dans chaque subdivision pour chaque discipline et spécialité en cliquant sur les liens suivants : 

Rangs limites 2018

Rangs limites 2017

Rangs limites 2016

Rangs limites 2015 

Rangs limites 2014 

 

L'ANEMF a également développé sur son site une aide pour la procédure de choix que vous pouvez lire en cliquant sur les liens suivants :

Procédure de choix

Choix en ligne

 

NB : Il est normal que le nombre de postes offerts soit inférieur au rang du dernier candidat classé. Tous les étudiants ayant participé aux épreuves et validé le deuxième cycle obtiendront un poste.

 

Informations complémentaires :

- La simulation reste opérationnelle depuis le début (des l'ouverture de la phase "officieuse" en juillet) jusqu’au moment du choix définitif.

- Si un étudiant ne valide pas son choix lors de l'amphi de garnison virtuel, il est affecté en fonction des choix faits en Août lors de la phase de simulation officielle.

- Les couples d'internes peuvent demander à choisir en même temps mais cela implique que le mieux placé choisisse ce qu’il reste au rang de son conjoint (mais il garde son rang de classement pour les choix de stages lors de l’internat).
- Si un interne ne participe ni à CELINE ni à l’amphithéâtre de garnison virtuel alors qu'il a validé son D4, il est considéré comme ayant démissionné des études médicales.
- Pour cette phase de choix, les étudiants ayant signé un contrat d’engagement de service public (CESP) se connectent normalement : comme pour la phase de simulation, l’application les reconnait automatiquement.
 
 

#ECNi2019 : Publications des postes et premières simulations

Ce fil twitter fait partie de notre dossier consacré aux #ECNi2019.

 

Postes de FST/option en internat de médecine : une correction nécessaire mais insuffisante !

 

Comme d'autres organisations d'internes, le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) avait manifesté son mécontentement à la publication du texte réglementaire déterminant pour la première année les postes de Formations Spécialisées Transversales (FST) et d'Options ouvert aux internes de médecine : ce texte avait été publié 2 jours seulement avant la date limite théorique du dépôt de candidature des internes et les postes proposés n'étaient pas satisfaisants, ni en quantité ni en répartition (1). 

Le SNJMG attendait donc de connaître l'arrêté correctif promis pour la mi juillet par les ministères suite au tollé général provoqué par le premier texte. 

Cet arrêté correctif a été publié dimanche 14 juillet 2019. Il prévoit que 2 114 étudiants de 3e cycle (1 440 FST et 674 options) peuvent postuler à l'une des FST/options pour l'année 2019-2020, contre 1 816 dans la première version de l'arrêté (dont 1 258 FST et 558 options), soit 298 places de plus que la version initiale. 

Pour les internes de Médecine Générale, les 6 FST "d'intérêt" (addictologie, douleur, soins palliatifs, médecine du sport, médecine scolaire, expertise médicale et préjudice corporel) ont vu leur nombre de postes ouverts augmenter de 56 postes (491 dans la nouvelle version contre 435 postes dans la précédente version). En terme de répartition géographique, la subdivision de Montpellier qui n'avait droit à aucune FST en prise en charge de la douleur, ni en médecine du sport, ni en médecine scolaire hérite finalement de respectivement six, un et deux postes. 

Si ces corrections sont bienvenues, elle ne sont pas encore à la hauteur des attentes du SNJMG.

Ainsi, les internes de Médecine Générale, un peu moins de la moitié de la promotion d'internes, se voient proposer 491 postes de FST "d'intérêt" pour leur discipline sur 1440 postes de FST possibles : soit un peu plus d'un tiers seulement (Rappel : il n'existe pas d'option en Médecine Générale) ! Et si tout interne peut théoriquement postuler à n'importe laquelle des FST, il y a tout lieu de penser que les probabilités pour les internes de Médecine Générale d'accéder aux autres FST (autres que les 6 FST d'interet) soient quasiment nulles mais qu'une partie non négligeable des postes de FST "d'intérêt" pour la Médecine Générale soit attribuée à des internes d'autres spécialités. 

Par ailleurs, le SNJMG s'interroge sur les conditions d'application pratique des FST pour les internes de Médecine Générale, notamment sur les possibilités de suivre une FST en ambulatoire et/ou en périphérie de la ville de CHU.

Enfin, le SNJMG se soucie que persiste, dans les FST non "d'intérêt" pour la Médecine Générale, une sous évaluation des besoins de santé publique.

Ainsi, le SNJMG partage le mécontentement des différentes organisations de psychiatrie (2) qui dénoncent un nombre de postes en pédopsychiatrie notoirement insuffisant (au moins 39 postes manquants par rapport aux besoins, soit au moins 37% de besoins non couverts). 

 

(1) : Communiqué SNJMG (Juillet 2019)

(2) : Communiqué SFP (juillet 2019)

 

Inscriptions 2019-2020 en FST

Les internes de Médecine Générale (IMG) de la promotion 2017, premiers IMG "nouveau régime", vont être les premiers à pouvoir s'inscrire en Formations Spécialisées Transversales (FST).

Pour cette première, ils/elles "essuient" les plâtres avec des modalités d'inscription pour l'année 2019-2020 générées dans la douleur si ce n'est dans le chaos (cf : notre communiqué de presse correspondant).

Etant donné ces conditions, la date limite de dépot des dossiers d'inscription est fixée au 31 juillet 2019.

Règle de base : N'importe quel interne peut postuler à n'importe quelle FST... mais il ne peut être inscrit qu'à une seule.

L’accès à une FST est fonction de :
- nombre limité de places, défini annuellement , par subdivision et par FST, selon un arrêté des ministres chargés de l‘Enseignement supérieur et de la Santé ;
- dossier d’inscription étudié par la commission locale de la spécialité suivie par l’étudiant, reposant sur le projet professionnel de celui ci.

Pour les diplômes d'études spécialisées dont la maquette prévoit une durée de formation inférieure ou égale à 4 ans (ex : DES de MG), la réalisation d'une option ou d'une formation spécialisée transversale proroge d'un an la durée de formation.
Pour les diplômes d'études spécialisées dont la maquette prévoit une durée de formation supérieure à 4 ans, la réalisation d'une option ou d'une formation spécialisée transversale est comprise dans la durée du diplôme d'études spécialisées.

Présentation des FST :

FST Porteur(s) de l’enseignement transversal Maquette et Organisation
Addictologie Collège Universitaire National des Enseignants d’Addictologie fst-addictologie.pdf
Bio-informatique médicale Collège des Enseignants de Biostatistique et Informatique Médicale (CIMES), Collèges de Biochimie et Biologie Moléculaire Médicale, Biologie Médicale, Anatomie Pathologie, Génétique Médicale, Hématologie, Médecine Interne, Oncologie fst-bioinformatique_medicale.pdf
Cancérologie Collège National des Enseignants de Cancérologie Cancérologie (Déclinaison Cancérologie de l’Adulte) Cancérologie (Déclinaison Hémato-Cancérologie Pédiatrique)
Cardiologie pédiatrique et congénitale Collège National des Enseignants de Cardiologie (CNEC) et Collège National des Pédiatres Universitaires (CNPU) Cardiologie pédiatrique et congénitale
Chirurgie de la main Collège Français de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique, Collège Français de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique Chirurgie de la main
Chirurgie en situation de guerre ou de catastrophe Collège des enseignants du Service de Santé des Armées Chirurgie en situation de guerre ou de catastrophe
Chirurgie orbito-palpébro-lacrymale Collèges d'Ophtalmologie, ORL et Chirurgie maxillo-faciale Chirurgie orbito-palpébro-lacrymale
Douleur Collège des Enseignants de la douleur Douleur
Expertise médicale-préjudice corporel Collège des Enseignants de Médecine Légale Expertise médicale-préjudice corporel
Foetopathologie Collège des pathologistes (Copath), Collège des enseignants de Génétique médicale, Collège des enseignants de gynécologie-obstétrique Foetopathologie
Génétique et médecine moléculaire bioclinique Collège National de Biochimie-Biologie Moléculaire Médicale (CNBBMM), Collège de Génétique, Collège d’Histo-Embryo-Cytogénétique Génétique et médecine moléculaire bioclinique
Hématologie bioclinique Collège des Enseignants d'Hématologie, Collèges de Biologie Hématologie bioclinique
Hygiène-prévention de l’infection, résistances, vigilances Collèges de Santé publique, de Biologie, de Maladies infectieuses et tropicales (MIT) Hygiène-prévention de l'infection, résistances
Maladies allergiques Collège des Enseignants en Dermatologie de France (CEDEF), Collège des Enseignants de Pneumologie (CEP), Collège des Enseignants d'Allergologie Maladies allergiques
Médecine scolaire Collèges de Pédiatrie, de Médecine Générale, de Santé publique, les Médecins de l’éducation nationale et de pédopsychiatrie Médecine scolaire
Médecine et biologie de la reproduction-andrologie Gynécologie Obstétrique, Gynécologie Médicale, Endocrinologie-Diabétologie-Nutrition, Biologie Médicale, Urologie Médecine et biologie de la reproduction-andrologie
Médecine du sport Collège Français des Enseignants en Médecine et Traumatologie de l’Exercice et du Sport (CFEMTES) Médecine du sport
Nutrition appliquée Collège des Enseignants de Nutrition Nutrition appliquée
Pharmacologie médicale/thérapeutique Collèges d’enseignants de Pharmacologie et de Thérapeutique Pharmacologie médicale/thérapeutique
Soins palliatifs Collège national des enseignants pour la formation universitaire en soins palliatifs (CNEFUSP) Soins palliatifs
Sommeil Collège des Enseignants de Pneumologie Sommeil
Thérapie cellulaire Collège des Enseignants d'Hématologie, Collèges de Biologie Thérapie cellulaire
Urgences pédiatriques Collège des enseignants de pédiatrie, Collège des enseignants de médecine d’urgence Urgences pédiatriques

Présentation alternative de FST : Plaquette FST Douleur (Source : SFETD)

Les FST sont accessibles après la fin de la deuxième et/ou de la troisième année. D’une durée d’un an (avec 2 semestres dans un lieu de stage agréé pour la FST), elles permettent d’acquérir une compétence spécifique dans le champ de leur spécialité. 24 FST existent mais six sont étiquetées comme « d’intérêt » pour la médecine générale : addictologie, prise en charge de la douleur, soins palliatifs, médecine du sport, médecine scolaire et expertise médicale et préjudice corporel. Les 18 autres peuvent rester accessibles pour les internes de médecine générale à condition (IMG) d'être justifiées par un projet professionnel solide. 

Postes disponibles en 2019-2020 pour les 6 FST « d’intérêt » pour la Médecine Générale :

  Addictologie Douleur Soins palliatifs Expertise Médicale Sport Médecine scolaire
Nancy 7 2 4 1 2 1
Reims 2 2 3 1 1 1
Strasbourg 4 3 2 2 2 1
Antilles-Guyane 4 2 2 1 4 0
Bordeaux 10 4 7 0 2 2
Limoges  1 5 2 0 3 1
Poitiers 4 2 1 1 0 1
Clermont 5 0 3 0 2 2
Grenoble 2 1 2 1 2 0
Lyon 9 4 5 1 3 1
Saint Etienne 2 3 1 1 2 0
Besançon 4 3 5 0 2 0
Dijon 5 3 2 1 1 1
Brest  4 2 2 1 2 2
Rennes 9 2 2 1 2 0
Tours  5 2 4 0 2 2
Paris 33 12 18 3 5 6
Montpellier 6 6 2 1 2 1
Toulouse 7 3 1 1 5 1
Amiens  5 4 1 1 1 1
Lille 18 9 3 1 2 2
Caen 4 2 3 1 1 2
Rouen 4 3 5 1 1 1
Océan indien 1 0 1 0 1 1
Angers  3 4 4 1 3 1
Nantes 5 7 4 1 2 1
Marseille 9 3 8 2 2 2
Nice 3 2 3 2 2 1

Pour connaître l'ensemble des postes ouverts par FST et subdivision : Arrêté du 12 juillet 2019 (publié le 14 juillet 2019 au JO)

L'accès aux FST se fait donc sur dossier : les internes de MG doivent présenter leur projet professionnel qui est étudié par une commission composée du coordonnateur de DES de médecine générale, du pilote de la FST et de deux représentants étudiants. 

NB : Pilotes des 6 FST « d’intérêt » pour la Médecine Générale à Paris / Ile de France :

- Addictologie : Pr Lejoyeux (michel.lejoyeux@aphp.fr)

- Douleur : Pr Martinez (valeria.martinez@aphp.fr)

- Soins palliatifs : Pr Vivant (p.vinant@aphp.fr)

- Expertise médicale/préjudice corporel en Ile-de-France : Pr Fournier (lionel.fournier@aphp.fr)

- Médecine du sport : Pr Thoreux (patricia.thoreux@aphp.fr)

- Médecine scolaire : Pr Gajdos (vincent.gajdos@aphp.fr)

NB bis : Bordeaux a ouvert une pré inscription en ligne pour la FST d'addictologie.

A l'issue de l'étude des candidatures par chaque commission locale de spécialité, il y a création d'une liste de classement des candidatures par le Pilote de la FST "en concertation" avec les coordonnateurs locaux des spécialités dont sont issus les candidats. Et c'est au vu de cette liste que sont prononcées les affectations par le Doyen de la faculté.

NB : La validation de la FST (comme du DES) est du ressort du Doyen, sur avis de la commission locale de spécialité. Le pilote de la FST est invité à la commission locale de spécialité quand celle-ci doit se prononcer sur la situation ou la validation d’étudiants inscrits dans la FST correspondante. La validation de la FST n’est pas nécessaire pour valider le DES mais le DES mentionne, le cas échéant, la FST validée.

Au besoin, n'hésitez pas à contacter notre secrétariat !

 

Dangers et pathologies de l'été

Comme chaque d'été, nous reprenons différents conseils pratiques et infos médicales :

- Alimentation 

 

- Barbecues

 

- Feux de forets

- Allergies

 

- Piqures et morsures


- Festivals musicaux

 

- Fortes chaleurs et canicule

 

- Baignades

 

- Voyage à l'étranger

<img alt="Médicament générique, le médicament qui parle à Sylvie" src="https://ameli-cmd-front.damdy.com/ressources/media/photo-1792-medicament-generique-le-medicament-qui-parle-a-sylvie.jpg" /> <h2><iframe allowfullscreen="true" class="player" frameborder="0" height="288" mozallowfullscreen="true" scrolling="no" src="https://ameli-cmd-front.damdy.com/index.php/player-html5-f73df2b00195b73aeae2c4512ea61dc5.html" title="Médicament générique, le médicament qui parle à Sylvie" webkitallowfullscreen="true" width="512">M&amp;eacute;dicament g&amp;eacute;n&amp;eacute;rique, le m&amp;eacute;dicament qui parle &amp;agrave; Sylvie</iframe></h2>

NB sur la prescription de "trousse de voyage" :

 

Piqures et morsures lors des beaux jours

Petit tour d'horizon annuel sur les piqures et morsures :

 

Les hyménoptères :

Les hyménoptères, ordre d’insectes comprenant les guêpes, les abeilles, les frelons et les bourdons, sont caractérisés par:

2 paires d’ailes solidaires pendant le vol

un corps divisé en trois régions : la tête, le tronc et l’abdomen

un appareil venimeux situé à l’extrémité postérieure de l’abdomen qui comprend un aiguillon mobile connecté à une paire de glandes venimeuses

Le mâle hyménoptère ne possède pas d’appareil venimeux et ne pique donc pas

- La famille des apidés

Les Apidés ont un corps velu.

L’abeille (Apis),  possède un dard  barbelé relié aux muscles de l’abdomen. L’abeille ne pique que si elle est dérangée dans son travail. Elle ne pique qu’une seule fois car une partie de son abdomen est arraché avec le dard, entraînant sa mort.

Le bourdon (Bombus), plus volumineux et plus velu, reconnaissable à son bruit,  pique mais ne laisse pas de dard.

- La famille des vespidés

Les Vespidés ont un  abdomen jaune rayé ou taché de noir, fusiforme à l’arrière et séparé du thorax par un rétrécissement marqué ( d’où l’expression taille de guêpe).

La guêpe sociale (Vespula) mesure 15 mm vit dans des nids de quelques centaines à quelques milliers d’individus. Elle se nourrit de larves de mouche et d’autres insectes et joue de ce fait un rôle important dans l’écosystème. Les guêpes sont attirées par les fruits, le sucre et la viande. Les guêpes femelles possèdent  un dard et peuvent piquer plusieurs fois.

Le frelon (Vespa),  proche de la guêpe, mesure 35 mm et peut piquer plusieurs fois. Ses piqûres sont  très douloureuses et peuvent être dangereuses.

Danger des piqures d'hymenopteres :

Ces piqueres peuvent provoquer 3 types de réaction :

- Une réaction locale

La piqûre est douloureuse. Elle s’accompagne d’une rougeur locale, d’un oedème local de quelques cm, d’une légère induration. Cette réaction s’accompagne parfois de démangeaisons. Produite par des  amines vasoactives et par des  peptides, cette réaction disparaît en général en quelques heures.

Au niveau des muqueuses et de la conjonctive, la diffusion du venin est plus rapide qu'en intra dermique ce qui entraîne une réaction locale plus importante.

- Une réaction toxique  

Les symptômes seront plus intenses en cas de  piqûres multiples : la quantité de venin injectée est plus importante. À la réaction locale s’ajoutent alors des signes généraux: vomissements, diarrhée, maux de tête, chute de tension, plus rarement convulsions et perte de connaissance.
Chez un adulte, une surveillance en milieu hospitalier est conseillée si la victime présente plus de 20 piqûres.  

- Une réaction allergique (choc anaphylactique)

La réaction allergique ne dépend pas de la dose de venin injectée. Une seule piqûre suffit à la déclencher.

Soins sur place :

Lors d’une piqûre, la douleur est immédiate et un œdème local se développe rapidement.
Si possible, il faut identifier l’insecte qui a piqué :

Les abeilles laissent l’aiguillon et la glande à venin accrochés à la peau. L'appareil continue ainsi à injecter les réserves de venin. Dans ce cas, retirez rapidement le dard avec l’ongle ou avec le bord non tranchant d’un couteau (en glissant parallèlement à la surface de la peau) ou d’une carte de crédit.

Les guêpes piquent sans laisser de dard.

Le frelon a un dard plus long, sa piqûre est donc plus profonde.

Enlever les bagues en cas de piqûre à la main.
Bien désinfecter à l’eau et au savon, puis appliquer une solution antiseptique.
En cas de  douleur intense, prendre un antidouleur par voie orale. 
Vérifier la validité de la vaccination anti tétanique.

Et bien sûr, traitement du choc anaphylactique si besoin.

NB : Pour détruire un nid de guêpes et/ou de frelons, il faut faire appel aux pompiers ou à une entreprise spécialisée mais pour se débarasser d'un essaim d’abeilles, il faut prendre contact avec un apiculteur.

 

Les tiques :

Les tiques sont des acariens parasites vivant dans les zones boisées et humides (tapis de feuilles mortes, broussailles…), mais aussi présents dans les prairies (herbes hautes), les parcs...

Grâce à leur appareil buccal (le rostre), les tiques s’accrochent à la peau des animaux (c’est pourquoi on parle de morsure plutôt que de piqûre). Il s’agit le plus souvent d’animaux sauvages (gibier, oiseaux, rongeurs…) et plus rarement d’animaux d’élevage (vaches, chevaux…) Une fois fixées à la peau, les tiques se gorgent de leur sang. 

Les tiques peuvent mordre à chaque stade de leur développement : larve, nymphe et adulte. Chez les tiques adultes, seules les femelles mordent.

Les tiques peuvent transmettre de multiples agents pathogènes (des virus et bactéries) responsables de maladies telles que :

les borrélioses (la maladie de Lyme en Europe et en Amérique du Nord) ;
des encéphalites ;
des fièvres hémorragiques ;
certaines rickettsioses.

Rappel : Un vaccin existe contre la méningo- encéphalite à tiques.

Conduite à tenir pour le patient après avoir retiré une tique :

Désinfecter la morsure
Ne pas jeter pas la tique : Depuis l’été 2017, il est possible de participer à la recherche sur les tiques et les maladies qu’elles transmettent grâce au projet CiTique. Pour cela, il vous suffit de déclarer votre piqûre sur l’application Signalement tique (voir ci dessous) ou directement sur le site citique.fr et d’envoyer la tique qui vous a mordu au Centre de Nancy de l’Inra (Institut national de la recherche agronomique). Un réflexe à acquérir pour vous, mais aussi pour vos animaux domestiques !

Surveiller la zone de morsure : Si une plaque rouge (ou foncée sur peau noire) et ronde apparaît autour de la morsure dans les deux semaines suivant la morsure, c’est le signe d’une maladie de Lyme débutante. Sans traitement, cette lésion - qui apparaît chez 90% des personnes piquées par une tique infectée - continue de s’étendre progressivement en cercle, parfois pendant plusieurs semaines. C’est ce que l’on appelle un érythème migrant. Il faut le distinguer de la simple réaction inflammatoire due à la morsure, sans gravité, qui survient au bout de deux à quatre jours et qui disparaît spontanément en quelques jours.

 

NB : Dans une étude publiée en Juillet 2019, Public Health England affirme qu'une ordonnance d'antibiotiques sur cinq prescrite en Médecine Générale après piqueres/morsures d'insectes/tiques peut être inappropriée :

 

Infos complémentaires :

Recommandation quebecoise de prophylaxie postexposition de la maladie de Lyme

Documentation de Santé Publique France sur les tiques et la maladie de Lyme :

Brochures d’information - Maladie de Lyme et prévention des piqûres de tiques (pdf 2,42 Mo)

Brochure à destination des enfants : Les conseils de prudence

A destination des professionnels de santé :

 

Les moustiques :

 

Les punaises de lit :

 

Les méduses :

Méduses européennes :

Méduses tropicales :

 

Les vipères :

Rappels sur les morsures de serpents dans le monde :

 

NB : CAT en cas de plaies ou morsures animales :

Si un médecin constate au cours d'une consultation une victime de morsure de chien, une déclaration doit être effectuée sous forme papier comme préconisé par le Conseil National de l'Ordre des Médecins

 

Pour terminer, un clin d'oeil du Gorafi :

FST/Options et stage d'internat en zone déficitaire : l'exaspération croissante des (futurs) internes de médecine

 
La réforme du 3e cycle des études de médecine se poursuit de façon chaotique. Si le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) avait été favorable à la réforme, il s'était étonné que celle ci se fasse de façon déconnectée des réformes des deux premiers cycle. Et quand Mme Marisol Touraine avait publié, juste avant l'élection présidentielle de 2017, les textes d'application en vue de la rentrée universitaire suivante, le SNJMG regrettait de voir la ministre quitter son poste en mettant en place une réforme imparfaite et inachevée (1). 
 
Comme il fallait s'y attendre, les problèmes apparurent dés le premier rendez vous important de la réforme : les choix de stages d'internat de la rentrée 2017. La césure nette, voire radicale selon les spécialités, pour les modalités de choix entre les internes de la promotion 2017 et ceux des promotions précédentes ne se fit pas sans problème. Ainsi à Paris, elle entraîna une grève des choix des internes de psychiatrie. Quelques jours après, l'ARS et les doyens ont dû s'employer pour éviter une autre grève des choix chez les internes de Médecine Générale de la promotion 2016 devant des choix de stages hospitaliers globalement moins interessants que ceux auquel ils auraient eu droit avec la précédente organisation du 3e cycle (2)... 
 
Outre les modifications de choix de stages, l'autre rendez vous important de la réforme consistait au remplacement des DESC par les FST et les options (3). Ce "switch" est prévu pour la rentrée universitaire 2019 avec des demandes d'inscription des internes closes le dimanche 30 juin 2019. Mais ce n'est que le vendredi 28 juin 2019 que le gouvernement a publié au Journal Officiel (4) le nombre de postes ouverts par FST/option et par subdivision pour la prochaine rentrée ! De plus, le nombre de postes proposés s'est avéré en deçà des attentes des internes avec une mauvaise répartition entre les subdivisions et selon les FST/options (par exemple : dans quelques subdivisions, aucun poste n'est ouvert pour certaines FST/options). 
 
Devant le tollé général, les ministères de la Santé et de l'Enseignement supérieur ont donné lundi 1er juillet 2019 l'assurance aux deux principaux intersyndicats d'internes (ISNAR-IMG et ISNI) que les facultés pourront prolonger le délai de candidature des internes jusqu'à fin juillet 2019 (5) et qu'un arrêté complémentaire serait publié mi juillet pour revoir à la hausse le nombre total de postes ouverts à une FST ou à une option (initialement fixé à 1816 postes de FST ou d'options) mais aussi augmenter localement le nombre de postes dans les subdivisions dans lesquelles les capacités de formation sont plus importantes afin qu'elles puissent accueillir les candidatures issues des régions exemptes de poste ouvert (Les étudiants pourront y postuler au titre de la mobilité). 
 
Il ne fait pas de doute que l'empressement des ministères à "refroidir" ce conflit qui ne concerne en l'état qu'une (trop) petite minorité d'internes "nouveau régime" n'est pas sans rapport avec le mécontentement grandissant chez les jeunes médecins. 
 
Or, lors de son dernier point presse, hier, en tant que directrice générale de l'offre de soins (DGOS), Mme Courrèges (6) a précisé que le stage en autonomie supervisée dans les zones déficitaires s'appliquerait dès la promotion 2019 de nouveaux internes en Médecine Générale (c'est à dire, les actuels externes ayant passé les ECN en juin et qui s'apprêtent à choisir leur internat en septembre : quel magnifique effet d'annonce pour cette discipline !).
 
C'est pourquoi le SNJMG sera attentif au règlement dans de bonnes conditions du pataquès des FST/options, comme il attend avec impatience la clarification de Mme Agnes Buzyn qu'il a demandé, avec le syndicat "Jeunes Médecins" (7), à propos du projet de loi "Ma Santé 2022" soumis au vote solennel du Parlement d'ici la fin du mois de Juillet 2019. 
 
 
Contact presse : Dr Sayaka Oguchi presidente@snjmg.org – 07.61.99.39.22
 
 
(1) : Communiqué du SNJMG (Avril 2017)
(2) : Communiqué du SNJMG (Octobre 2017)
(3) : Les FST sont accessibles après la fin de la deuxième et/ou de la troisième année. D’une durée d’un an elles permettent d’acquérir une compétence spécifique dans le champ de leur spécialité. 24 FST existent mais six sont étiquetées comme « d’intérêt » pour la médecine générale : addictologie, prise en charge de la douleur, soins palliatifs, médecine du sport, médecine scolaire et expertise médicale et préjudice corporel. Les 18 autres peuvent rester accessibles pour les internes de médecine générale à condition d'être justifiées par un projet professionnel solide. Il n'existe pas d'option pour la Médecine Générale.
(4) : Arrêté FST/Options (Juin 2019)
(5) : L'accès aux FST se fait sur dossier : les internes de MG doivent y présenter leur projet professionnel qui est ensuite étudié par une commission composée du coordonnateur de DES de médecine générale, du pilote de la FST et de deux représentants étudiants. 
(6) : Tweet du SNJMG (Juillet 2019)
 

ECN 2019 : Présentation des subdivisions d'internat d'Outre Mer

La Réunion et Mayotte

Antilles et Guyane

ECN 2019 : Présentation des subdivision des Pays de la Loire

Nantes

Angers