Les jeunes médecins généralistes restent vigilants sur la réforme de la Santé

Contrairement à ce que dit le président de la République, être opposé aux franchises médicales ce n'est pas être opposé à la prise en charge du cancer ou de la maladie d'Alzheimer. Etre opposé aux franchises médicales c'est être pour un système de santé solidaire, où ce ne sont pas les seuils malades qui paient pour les autres malades, et où les malades ne sont pas coupables d'être malades.

Femmes médecins généralistes : rien de nouveau depuis près de 2 ans !

Le SNJMG constate qu'il 'y a eu aucune amélioration pour les femmes médecins généralistes depuis le décret n° 2006-644 du 1er juin 2006 assurant l'alignement de la couverture maternité des médecins conventionnés sur celle des médecins salariés (décret publié en réponse à une revendication conjointe de MG-France, de l'ISNAR-IMG et du SNJMG).

Démographie médicale : les jeunes médecins généralistes demandent la concrétisation rapide des mesures positives

Le SNJMG sera attentif au respect de ses revendications sur les modes d'exercice de la Médecine Générale comme par exemple la reconnaissance de la spécialité "Médecine Générale" dans l'exercice professionnel (avec notamment l'égalité C=CS), le développement de modes de rémunération alternatifs et/ou complémentaires au paiement à l'acte ainsi que l'organisation d'un système de santé autour du médecin généraliste - médecin traitant.