Temps de travail : les internes unis dans la mobilisation

Alors que les internes sont tout prêt d’obtenir une avancée sociale majeure avec le passage du samedi matin de garde, voici qu’une nouvelle fois, l’ISNAR-IMG joue le jeu de la division et ainsi, celui du ministère de la santé en décidant de ne pas rejoindre le mot d’ordre commun de l’ensemble des structures représentatives des internes (FNSIP-BM, ISNI, SNJMG, SNIO). L’histoire se répète…

L'erreur de Monsieur Juncker : la Santé n'est pas une industrie !

Rattacher à nouveau l’Agence Européenne du Médicament (EMA) et la politique des produits de santé (médicaments et dispositifs médicaux) à la direction générale "Entreprises" a été l'une des premières décisions de Monsieur Jean-Claude Juncker, le nouveau président de la commission européenne. Comme viennent de le rappeler la revue Prescrire et le British Medical Journal, "les intérêts industriels sont en permanence puissamment défendus" au sein de l'EMA.

Il faut un plan Marshall pour la Médecine Générale

La publication il y a quelques jours de l’atlas de démographie médicale de l’Ordre des Médecins a jeté une lumière crue sur la réalité de la situation : au sein d’effectifs médicaux globaux en stagnation, la proportion de médecins généralistes décroit nettement (-6.5%), ce qui signifie concrètement le début d’une raréfaction de l’offre médicale de premier recours en France.

Temps de travail des internes : un Ministère de la Santé en rupture avec la réalité du terrain et sourd aux attentes des jeunes professionnels

L’ISNI, la FNSIP-BM, le SNIO et le SNJMG dénoncent, suite à une réunion ce lundi 12 mai 2014 avec la Direction générale de l’offre de soins (DGOS), l’aveuglement du Ministère de la Santé concernant le temps de travail des internes, s’entêtant dans une logique administrative et n’ayant aucune connaissance des réalités du terrain.