Médecin traitant : la sécurité sociale persiste dans les décisions purement comptables

Le SNJMG conseille à tous les médecins généralistes de coder en "médecin traitant remplaçé" (MTR) tous les actes effectués à des patients ayant désigné un médecin traitant autres qu'eux mêmes, et de proposer une déclaration de Médecin Traitant à tout patient sans médecin traitant : ainsi ni eux ni leurs patients ne seront victimes des décisions comptables de l'Assurance Maladie.