L’engagement paye !

Après avoir déposé un courrier au Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche exprimant ses préoccupations vis-à-vis de la formation universitaire en Médecine Générale et du sort tragique fait aux « privés de thèse », une délégation du SNJMG a été reçue au Ministère des Affaires Sociales et de la Santé.

Un triste Noël de plus pour les « privés de thèse »

En ces périodes de Fêtes, synonymes de réjouissances pour la plupart des gens, le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) a gardé une pensée toute particulière pour la situation tragique des « privés de thèse », ces médecins bloqués à l’issue de leur 3ème cycle par une réglementation inappropriée les empêchant de valider leur thèse.

Le SNJMG appelle tous les jeunes médecins à rejoindre le mouvement de protestation

Suite aux débats des Assises Nationales des Jeunes Médecins Généralistes du 6 décembre dernier, le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) a appelé ses adhérents et sympathisants à un mouvement d’action déterminée afin de sauvegarder la Médecine Générale et un accès à des soins de qualité pour tous.

Les jeunes médecins généralistes décident de prendre en main leur destin !

Les Assises Nationales des Jeunes Médecins Généralistes (samedi 6 décembre 2014 à Paris) ont clairement mis en évidence le sentiment de maltraitance ressenti par toute une profession, depuis les études médicales et l’internat jusque dans le quotidien des médecins généralistes remplaçants et installés, et la nécessité de changements structurels importants pour y remédier.