Les jeunes médecins généralistes décident de prendre en main leur destin !

Les Assises Nationales des Jeunes Médecins Généralistes (samedi 6 décembre 2014 à Paris) ont clairement mis en évidence le sentiment de maltraitance ressenti par toute une profession, depuis les études médicales et l’internat jusque dans le quotidien des médecins généralistes remplaçants et installés, et la nécessité de changements structurels importants pour y remédier.

Temps de travail : les internes unis dans la mobilisation

Alors que les internes sont tout prêt d’obtenir une avancée sociale majeure avec le passage du samedi matin de garde, voici qu’une nouvelle fois, l’ISNAR-IMG joue le jeu de la division et ainsi, celui du ministère de la santé en décidant de ne pas rejoindre le mot d’ordre commun de l’ensemble des structures représentatives des internes (FNSIP-BM, ISNI, SNJMG, SNIO). L’histoire se répète…

L'erreur de Monsieur Juncker : la Santé n'est pas une industrie !

Rattacher à nouveau l’Agence Européenne du Médicament (EMA) et la politique des produits de santé (médicaments et dispositifs médicaux) à la direction générale "Entreprises" a été l'une des premières décisions de Monsieur Jean-Claude Juncker, le nouveau président de la commission européenne. Comme viennent de le rappeler la revue Prescrire et le British Medical Journal, "les intérêts industriels sont en permanence puissamment défendus" au sein de l'EMA.