Le SNJMG demande des forfaits ad hoc pour les jeunes médecins

Lors du mois d'avril 2014, alors que le recul de leur rémunération à l’acte est confirmé, la Sécurité Sociale a versé aux médecins généralistes une Rémunération sur Objectifs de Santé Publique (ROSP) concernant l'année 2013. A tous les médecins généralistes ? Non, il est un groupe de médecins qui n'a pas droit aux égards de la Sécurité Sociale : les jeunes installés !

La transparence, c’est maintenant ?

En matière de conflits d'intérêts, les affaires se suivent et se ressemblent. Après le Docteur Jérôme Cahuzac, le site indépendant d'investigations, Mediapart, s'est intéressé au Docteur Aquilino Morelle. Le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) se désespère de la complaisance des politiques vis à vis des conflits d'intérêts de certaines personnalités du monde de la Santé (notamment médecins) auxquels ils accordent en priorité les postes à responsabilité les plus éminents.

Politique de Santé : Oublier le faux départ de 2012 ?

Le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) a noté avec intérêt que le Président de la République, lors de l’allocution télévisée du 31 mars 2014, a cité la Santé comme une priorité constitutive du Pacte de solidarité. Mais mardi, le discours de politique générale du nouveau Premier Ministre, Manuel Valls, nous a laissé dans l’expectative : alors qu’il exige du secteur de la Santé toujours plus d’économies, il ne précise pas la stratégie choisie pour son indispensable réorganisation, laquelle doit être pour le SNJMG à la fois structurellement efficiente et humainement pertinente.

Choix de postes hospitaliers : écoutez les internes !

Lors de la dernière commission d’adéquation qui s’est tenue en février 2014, l'ARS Ile de France, l'AP-HP et les centres hospitaliers « périphériques » ont acté la suppression de 50 postes… et se rendent compte hier, alors que les internes sont en train de faire leur choix à Paris depuis le début de la semaine, que les derniers IMG ne vont pas avoir assez de postes à choisir !

Pacte Santé Territoire : Pas à la hauteur des défis de la démographie médicale

A l'époque, le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) avait émis des réserves importantes. Certes, il appréciait de voir enfin un premier plan d'ensemble concernant la démographie médicale et reprenant, qui plus est, certaines des propositions du SNJMG. Cependant le syndicat avait déploré le manque d'ambition et d'envergure de ce plan, notamment l'absence de mesures fortes pour faciliter et rendre attractif le métier de médecin généraliste, conditions sine qua non pour débloquer les freins à l'installation.

Conditions de travail des internes : les mesures au compte-goutte du gouvernement

Les ministres de la Santé et de l'Enseignement Supérieur, Marisol Touraine et Geneviève Fioraso, ont enfin revalorisé, partiellement, les salaires des internes : l’arrêté du 26 décembre 2013 augmentant de 59 € bruts l’indemnité mensuelle de sujétion des internes de première année et de deuxième année est paru au Journal officiel le 31 décembre 2013. Cette indemnité de sujétion, complémentaire à leur rémunération, est donc désormais portée à 430€ bruts mensuels (avec effet rétroactif au 1er novembre 2013).